Mesure de débit

Mesure de débit

Débitmètre à pression différentielle

Les appareils de mesure de débit par pression différentielle sont les seuls débitmètres normalisés
Leur étalonnage est ainsi superflu et leur précision garantie selon les normes en vigueur (ISO 5167, ISO/TR 15377, ASME-MFC 3M...). Ils présentent l’avantage d’être fiables, économiques et robustes. Ils peuvent être utilisés pour tous types de fluides sous forme liquide, gaz et vapeur.

Le principe de la mesure de débit par pression différentielle consiste à insérer dans une conduite circulaire une restriction (appelée élément déprimogène) générant une différence de pression entre l'amont et l'aval de cette restriction.

La mesure de cette différence de pression (appelée ΔP) est transformée par un capteur de pression différentielle en un signal 4-20 mA puis traduite en un débit conforme à la loi:

Q étant le débit

K une constante qui prend en compte les paramètres du fluide, la viscosité, la rugosité de la tuyauterie, la densité du fluide, etc.

Δp la pression différentielle (pression amont - pression aval).

Ce tableau est un outil d'aide à la sélection de l'élément primaire de mesure de débit. En fonction notamment du type et des caractéristiques du fluide à mesurer, vous pouvez avoir une première idée de l'organe déprimogène adapté à votre application. 
Attention, comme toute première approche, il est impératif de valider le choix par un calcul réalisé par notre bureau d'études spécialisé.
Pour le calcul, nous avons besoin de renseignements sur votre process.

Vous trouverez ici une sélection des applications pour les produits de mesure de débit.

Veuillez consulter ci-dessous nos questions / réponses les plus fréquentes.

Si vous ne trouvez pas la réponse que vous cherchez, merci de nous contacter soit par téléphone au 05.59.30.85.20 ou via le formulaire de contact. Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

Pourquoi la mesure de débit par pression différentielle est-elle la plus utilisée dans l’industrie?

Les débitmètres à pression différentielle sont les plus anciens appareils de mesure de débit. Les premières études scientifiques datent du début du XVIIè siècle. Dans l’industrie, les premiers dispositifs standardisés tels que les plaques à orifice apparurent au début du XXè siècle dans l’industrie du pétrole aux Etats-Unis. Depuis, ce type de mesure a beaucoup évolué : d’autres appareils tels que venturis, tuyères, tubes de pitot, cônes de mesure, débitmètres à coin ont été développés et offrent une large gamme permettant de répondre à toutes les applications industrielles. Tous les appareils sont normalisés (dernier en date, le débitmètre à coin intégré dans la norme ISO5167 en février 2019); ils offrent ainsi une garantie de précision dans le respect des critères de calcul et d’installation définis dans la norme. D’autre part, ce sont des appareils économiques à l’achat et à l’entretien et très robustes.

Mesure de débit : pourquoi est-il important d’utiliser une technologie normalisée?

Technologie normalisée signifie que ces appareils de mesure de débit sont conçus et fabriqués selon les normes en vigueur (ISO 5167, ISO/TR 15377, ASME-MFC 3M...). Ainsi, la précision est garantie (étant entendu que l'installation de l'appareil dans la section de mesure respecte également la norme) et aucun étalonnage de l'appareil n'est nécessaire lors de l'achat ni durant toute la durée de vie de l'appareil. Vous trouverez, dans la page de chaque produit, la ou les normes en vigueur et les caractéristiques correspondantes. 

Comment choisir la mesure de débit la plus adaptée à mon application ?

Nous avons établi un tableau de sélection qui vous permettra de choisir en fonction des caractéristiques de votre application. Pour le consulter, consultez l'onglet Sélection de cette page.

Quels sont les accessoires à prévoir pour une mesure de débit par pression différentielle?

Les éléments primaires de mesure de débit (plaque à orifice, venturi...) sont à général à monter entre brides avec joints (ou à souder). En fonction de votre installation, il faudra prévoir le tubing pour les prises de pression, les vannes d'isolement, le manifold et le transmetteur de pression différentielle. Pour les applications vapeur, des pots de condensation sont également nécessaires avant le transmetteur. Vous trouverez ici des informations plus précises sur les accessoires.

Pourquoi utilise t’on une chambre annulaire (prise de pression dans les angles)?

La chambre annulaire présente plusieurs avantages. Tout d’abord, elle offre la possibilité de changer uniquement la plaque en cas de maintenance ou de changement de process par rapport à un monobloc où le système complet doit être changé. Par ailleurs, elle favorise la circulation du fluide sur la circonférence complète de la tuyauterie et offre donc une pression moyennée plus stable et plus précise. Ce type de montage est particulièrement recommandé pour des tuyauteries de diamètres inférieurs au DN50.

Quels sont les tests et contrôles qui peuvent être effectués sur un élément de mesure de débit par pression différentielle (élément mécanique) ?

Les Contrôles Non Destructifs ou CND permettent de vérifier l'intégrité et la santé d'un matériau ou d'une pièce sans la détériorer. Ils servent à mettre en évidence des défauts de surface comme des criques, trous, fissures, piqûres... ou des défauts internes comme des porosités, soufflures, inclusions, fissurations non débouchantes, variations d'épaisseur due à l'usure ou à la corrosion... Des contrôles complémentaires permettent aussi de vérifier la nature chimique des matériaux utilisés et la tenue mécanique des pièces. 
Les principales techniques de contrôle utilisées sont :

  • le contrôle visuel (ou Visual Testing - VT)
  • le ressuage (ou Penetrant Testing - PT)
  • la radiographie (ou Radiographic Testing - RT)
  • le contrôle par ultrasons (ou Ultrasonic Testing - UT)
  • l'étanchéité (ou Leak Tightness Testing - LT)
  • PMI / taux de ferrite
  • Epreuve hydraulique

100% des pièces fabriquées par Deltafluid passent un contrôle dimensionnel. Selon le produit à contrôler, nous pouvons également utiliser un rugosimètre, un profilomètre pour vérifier l'ensemble de ses données techniques.

Enfin, pour des applications spécifiques, nous pouvons :

  • faire étalonner nos appareils dans un laboratoire agréé (COFRAC, ISO 17025...)
  • autoriser les inspections clients ou inspections par tierce partie indépendante

Pour en savoir plus, consultez notre page dédiée.

Quelle est la rangeabilité d'une mesure de débit par organe déprimogène?

La rangeabilité également appelée dynamique de mesure ou turndown ratio en anglais correspond à la plage de mesure entre le débit max et le débit min dans laquelle la mesure sera effectuée en gardant un très bon niveau de précision.
La rangeabilité de la mesure de débit par organe déprimogène se situe autour de 1:6, ce qui signifie que la mesure de débit est réalisée avec précision de 16 à 100% du débit max. Il est cependant tout à fait possible de proposer une rangeabilité étendue allant jusqu'à 1:36 correspondant à une mesure de 3 à 100% du débit max avec une bonne précision. La solution consiste à placer deux transmetteurs de pression en parallèle pour que chacun prenne en charge de façon précise une partie de l'étendue de mesure.
Veuillez nous contacter pour plus de détails sur cette application.