Pot de condensation

Pot de condensation

Dans les applications vapeur, élément de protection du transmetteur permettant une mesure précise de la pression

Pour des applications vapeur, les pots de condensation sont essentiels. Ils servent à condenser le fluide en amont du transmetteur de pression différentielle. Installés à la même hauteur, ils permettent une mesure précise en maintenant une hauteur de condensats constante dans les lignes d'impulsion au-dessus du transmetteur de pression différentielle. 

Le pot de condensation peut également servir à protéger le transmetteur dans le cas d'une mesure de débit d'un fluide corrosif / agressif. On parle dans ce cas de pots de séparation.

Pour plus de précisions, consulter l'onglet Questions Fréquentes de cette page.

CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES

  • Directive : directive des équipements sous pression DESP 2014/68/UE

  • Matériau : Standard : acier inoxydable 304L / 316L, autres suivant votre application.

Vous pouvez consulter ci-dessous nos questions / réponses les plus fréquentes.

Si vous ne trouvez pas la réponse que vous cherchez, merci de nous contacter soit par téléphone au 05.59.30.85.20 ou via la fiche de contact. Nous vous répondrons dans les meilleurs délais. 

A quoi servent le pot de condensation et le pot de séparation? Quelle est la différence entre les deux?
  • le pot de condensation est obligatoire pour une mesure précise dans le cas d'applications vapeur.
    Il sert à condenser la vapeur de façon systématique en amont du transmetteur; il maintient ainsi une hauteur de condensats constante dans les lignes d'impulsion au-dessus du transmetteur de pression différentielle; il permet donc une mesure précise de la pression différentielle.
    Sans pot de condensation, la vapeur se condenserait de façon aléatoire le long des lignes d'impulsion jusqu'au transmetteur (en fonction de la chute de température subie) et provoquerait une erreur de mesure de pression différentielle. 
  • le pot de séparation peut être utilisé pour protéger le transmetteur de pression différentielle dans le cas d'une mesure de débit d'un fluide corrosif et à haute densité.
    Il est rempli d'un liquide tampon (fluide A), en contact avec la membrane du transmetteur pour assurer la transmission de la pression, et non miscible avec le fluide du process haute densité (fluide B). La différence de densité des deux fluides et le fait qu'ils soient non miscibles permettent une réelle séparation des parties transmetteur et process. 
    Un autre moyen d'éviter que la membrane du transmetteur soit en contact avec le fluide du process est d'utiliser un transmetteur avec capillaire

Produits associés